Programme « Il Violoncello ou les mystères de Naples »


Le programme « Il Violoncello ou les mystères de Naples » sera consacré à « l’autre patrie » du violoncelle : si c’est bien à Bologne et en Emillie que le violoncelle et son répertoire sont nés à la fin du 17ème siècle, le Royaume de Naples va voir éclore dès le début du siècle des lumières une génération de violoncellistes virtuoses dont la renommée atteindra au gré de leurs pérégrinations les capitales européennes : Paris, Londres, Madrid, Vienne… Les Basses Réunies mettront en lumière ces musiciens à la fois pionniers et acteurs de cette autre « Cello Story » pour en dévoiler peu à peu les mystères et la richesse. Ce voyage débutera avec Rocco Greco et les toutes premières pièces napolitaines écrites pour le violoncelle et nous mènera au déjà galant Salvatore Lanzetti, sans omettre Francisco Alborea, surnommé il Francischiello, qui convertira au violoncelle le violiste français Martin Berteau et dont Francesco Geminiani disait qu’on ne pouvait croire qu’un mortel pouvait jouer de façon aussi divine, qu’il devait s’agir d’un ange…